aller au vif
Recherche tous paramètres :
Le Lys Bourbonnais immobilier :
tableau de chasse - biens immobiliers vendus par nos soins

Site charmeur d’un « château » à rénover

Site charmeur d’un « château » à rénover

Bocage bourbonnais (03)
Mandat n° 0749

de 500 m² (très beaux éléments), ses dépendances (360 m²), plan d’eau, puits, source, et parc très arboré d’environ 13 700 m², loin de tous regards.
Vendu

En pleine campagne entourée des belles villes anciennes et historiques du bocage bourbonnais, les grands propriétaires édifièrent au XIXème siècle des « châteaux » qui déployaient leur richesse. Celui-ci, bâti en 1830 de style classique, en pierre de schiste parée de grès blond, sur un plateau dénudé qui lui donna son nom, se fit entourer de beaux arbres, et posséda sa propre… balance à bestiaux ! Le site, investi pour sa source, s’agrémenta d’un plan d’eau (environ 1000 m²) égayant au nord une cour bordée de bâtiments de surfaces familiales, en bon état de gros œuvre, tandis qu’au sud le parc tourne autour d’une pelouse jusqu’à d’élégantes poternesPoterne :
petite porte intégrée discrètement aux murailles d'une fortification et permettant aux habitants du château de sortir ou rentrer tout aussi discrètement.
.

La maison de maître : son intérêt demeure dans la possibilité d’être habitée pendant les travaux. Tous travaux à prévoir (électricité, plomberie, assainissement, isolation, huisseries, décoration…), cependant, le chauffage central fuel (Viessmann, environ 10 ans) a préservé les nombreux éléments intérieurs typiques de l’époque.
Rez-de-chaussée : environ 20,5 X 10 m intérieurs, en partie sur hautes caves voûtées dallées de pierre (cave à vin, chaufferie), office au nord côté cour, réception au sud, vue sur parc.
- vestibule central en carrelage d’époque : nord avec large escalier en pierre de lave ; sud de 3 X 5 m pour accueil, ouvrant de part et d’autre sur les réceptions par doubles portes en boiseries ;
- réceptions parquet chêne point de Hongrie ton sur ton, cheminées marbre :
    • grand salon lumineux sud-est 8 X 5 m à 4 baies
    • salle à manger 6 X 5 m : boiseries chêne
    • indépendant, au pignon sud-ouest, bureau 5 X 3,5 m, accessible de l’office par double portes
       (parquet chêne point de Hongrie, cheminée bois sculpté à tablierTablier d'une cheminée :
à glissière ou rideau, referme le foyer lorsqu’il n’y a pas de feu, pour éviter saletés et courants d’air.
de fonte aux hermines)
- office :
    • à gauche, vaste sanitaire : toilettes, lavabo, lingerie
    • deux petites pièces séparées par cloison, cheminée marbre, porte sur cour
    • à droite : belle cuisine rustique dallée de grandes lauzesLauze ou lause :
pierre plate de schiste, de calcaire, de basalte ou de gneiss, plus épaisse que l'ardoise, obtenue généralement par clivage et utilisée principalement pour les toitures et les dallages.
(5,5 X 5 m y compris passe-plats),
       haute cheminée de pierre de lave, boiseries ; passage dérobé sur bureau ;
    • arrière-cuisine et buanderie carrelées.
Étage : vaste palier distribuant toutes les pièces.
- sud : les deux chambres les plus grandes avec leur coin lavabo (dont l’une 7 X 5 m ; l’autre 5 X 5 m) + chambres 3,5 X 5 m ; 3 X 5 m, vue sur parc, cheminées marbre, parquets droits chêne ou pin
- nord :
     • à droite grande chambre 6 X 5 m, cheminée marbre gris, parquet chêne, vue sur étang
     • salle de bains + lavabo + bidet
     • à gauche : 2 petites chambres 4 X 4
     • toilettes au pignon est (puits perdu).
Grenier aménageable : superbe charpente de croupe à 3 pans, environ 7 m au faîtage ; parquet peuplier. Toiture shingleShingle ou bardeau bitumeux :
matériau de revêtement ayant l’apparence de l’ ardoise.
en bon état. 6 jacobines Lucarne jacobine ou à deux pans ou à chevalet :
possède une couverture à deux pans dont le faîtage est perpendiculaire à la toiture principale, et un pignon ou un fronton en façade.
.

Les dépendances, en bon état général :
Grange-étable à l’est (17 X 10 m) :
- vaste espace de garages terre battue
- fenilFenil :
local où sont entreposés les foins.
 
- belle charpente traditionnelle chêne, toiture neuve ardoise
- au pignon sud : boulangerie et son four à pain dans sa tourelle carrée.
Grange-écuries au nord-ouest (21 X 9 m) :
- garage central
- écuries de part et d’autre (atelier, cellier Chai :
local dans lequel se déroule la vinification, ou dans lequel sont conservés en tonneaux les vins ou les eaux de vie. Il s’agit d’une cave à vin si le chai est situé en partie ou en totalité en dessous du niveau du sol, ou d’un cellier s'il est au niveau du sol.
)
- grenier aménageable à belle charpente chêne ; toiture en tuile mécaniqueTuile mécanique :
tuile à emboîtement et à canaux d'écoulement intérieur, économisant poids et surface en évitant la fixation individuelle de chaque tuile sur la charpente.
bon état.
Bascule à bestiaux à l’angle d’un jardin.

Le site d’un charme indéniable du fait de son éloignement de tout voisin, de sa verdure, de sa pièce d’eau empierrée alimentée par la source (+ puits sur la pelouse) : sa quiétude n’est troublée que du chant des oiseaux et du bruissement des arbres autour de l’allée du parc : ginkgo biloba, érables, marronniers, chênes, noyers, tilleuls, grands pins, érable du Canada… Derrière pièce d’eau et grange, un second jardin (ancien verger) a vu pousser un parc naturel de jeunes feuillus et conifères. Tout autour, la vue s’étend sur les prairies où paissent tranquillement les bovins charolais (possibilité de terres affermées).

• Entre Moulins-sur-Allier Moulins :
- préfecture du département de l'Allier (03) en région Auvergne bien que capitale de la province historique du Bourbonnais, située le long de la rivière Allier entre bocage bourbonnais et Sologne bourbonnaise ;
- 20 000 hab., agglomération de 45 000 hab., plusieurs zones commerciales, écoles et lycées dont lycée privé catholique et lycée professionnel privé ;
- ville plus que millénaire, à l'environnement agréable et au riche patrimoine culturel et architectural, classée ville d'art et d'histoire : cathédrale Notre-Dame au chœur gothique flamboyant, abritant le célèbre triptyque du Maître de Moulins ; palais de justice XVIIème siècle, église néo-gothique du Sacré-Cœur, beffroi du Jacquemart et sa famille d'automates, hôtel de ville XIXème avec colonnades et arcades, Place d'Allier et sa grande fontaine, immeubles XIIIème siècle, tour de l'horloge de l'ancien pensionnat de St Gilles, dôme d'ardoises et zinc des "Nouvelles galeries", Musée du bâtiment, clocher néo-gothique flamboyant de l'église St Pierre, couvents de style romano-byzantin, pavillon Renaissance « Anne de Beaujeu » et son musée départemental, Centre national du costume de scène implanté dans un ancien quartier de cavalerie...
et Montluçon Montluçon :
- ancienne ville fortifiée, sous-préfecture de l'Allier (03), située sur la rivière Cher et l'A714, en région Auvergne bien que dans la province historique du Bourbonnais. Aéroport, 3 gares SNCF, Canal du Berry.
- 38 000 hab., agglomération de 78 000 hab, label « ville fleurie ».
sous-préfecture de l'Allier, 65 000 habitants. Tous écoles et lycées (dont privés), classes préparatoires, IUT, CPGE...
- Musées, théâtres, complexes sportifs, centre aqualudique, 7 gymnases et 5 stades ; activités culturelles variées.
- 4 châteaux dont celui des ducs de Bourbon, nombreuses églises dont Notre-Dame (classée), Monuments historiques du vieux quartier...
, à 3 h 30 de Paris.
• Dans le triangle de trois villes tous commerces.

Fiche précédente :

Limoges (87)

Château 1000 m² en parfait état :

20 pièces - 10 chambres
chauffage au fuel, sur 15 ha
Vendu en 2001

Voir ce bien
Fiche suivante :

Val d'Allier (03)

Château de village classique :

plus de 1000 m² habitables, vastes écuries, pavillon de gardien, parc arboré clos 5,6 ha.
Vendu en 2007

Voir ce bien
En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Explications